Pour nous joindre : 06 72 32 55 61   Par courriel
Basée à Paris - Interventions Paris - France - International - Français-Anglais
FacebookTwitterLinkedinViadeoFeed

Actualité

L'actualité de Josée Cloutier Conseil Nutrition

5 trucs pour trouver le sommeil

5 trucs pour trouver le sommeil
Changement d’heure, décalages, rythmes de vie effrénés, manque de lumière… Plusieurs facteurs peuvent nuire à la qualité du sommeil surtout lors des changements de saison. Voici les 5 trucs que je conseille lors des formations que j'anime en entreprise pour les salariés pour les aider à bien dormir et à se réveiller en forme. À partager sans modération ! 

Se lever et se coucher à des heures régulières

Le corps apprécie la régularité. La nuit, les organes continuent de fonctionner. C’est une période intense où il se passe beaucoup d'activités importantes pour le corps : les réserves en glucose se regénèrent, la mémoire se consolide et les muscles se reposent. Repérez votre chronotype : votre tendance à être plus efficace le matin ou le soir. Puis entraînez-vous à vous coucher et vous lever selon votre rythme, à des heures régulières. Votre cerveau vous dira merci !

Filtrer la lumière bleue le soir

Ce n’est pas un scoop, nous passons de plus en plus de temps devant les écrans du smartphone à l’ordi ou la télé. Les écrans renvoient une lumière bleue qui bloque la mélatonine, hormone du sommeil, et perturbe l’endormissement. Pour s’endormir correctement, évitez l’exposition aux écrans juste avant le coucher ou réglez la luminosité de vos appareils sur le mode « éclairage nocturne ». De préférence, choisissez une activité douce et calme comme le dessin, la méditation, écouter de la musique ou se plonger dans la lecture d’un bon livre.

Garder ses petits rituels avant d’aller au lit

Si vous avez mis en place un rituel avant de vous mettre au lit, il est important de le conserver. Il a été démontré que le simple fait d’instaurer une routine le soir constituée de petits gestes répétés au  quotidien comme boire une tisane, raconter une histoire à ses enfants, passer un coup de fil à ses proches, enfiler son pyjama préféré… favorise l’envoi de signaux au cerveau et favorise le déclenchement de l'endormissement.

Limiter les excitants le soir

Pour bien dormir, il est conseillé de manger léger et de laisser s'écouler environ 2 heures entre le dernier repas et le moment du coucher. Au dîner, mollo sur les substances excitantes comme celles contenues dans le café, le thé, les boissons sucrées ou l'alcool. Elles ont tendance à fractionner le sommeil et affecter la qualité de la récupération. Les plats lourds, riches en graisses voire très épicés, sont à limiter le soir si vous avez de la difficulté à vous endormir.  

Pratiquer de l'exercice physique : oui, mais au plus tard 2 heures avant d'aller au lit

L’activité physique pratiquée en soirée peut retarder l’endormissement. Faire de l’exercice ou pratiquer un sport entraîne une série de réactions en chaîne, notamment des fonctions nerveuses et cardiovasculaires et la sécrétion d’hormones (adrénaline et noradrénaline). Cette activité augmente le pouls, la température du corps et la pression artérielle, facteurs pouvant décaler l’endormissement.
  908 lectures

Lutter contre la déprime saisonnière: des aliments réconfort, lumière et sport !

La déprime saisonnière touche de nombreuses personnes. Baisse de moral, manque de lumière, fatigue et habitudes alimentaires déréglées... sont le lot de plusieurs d'entre nous notamment lors des changements de saison et surtout en hiver. Il existe des solutions pour rendre ces périodes moins difficiles. Pour en savoir plus...
Lire la suite
  2495 lectures

La dette de sommeil s’accentue chez les adolescents

L’enquête française de l’étude Health Behaviour in School-aged Children (HBSC) a permis d’établir un référentiel sur le sommeil des adolescents français à partir de données concernant près de 9 251 élèves âgés de 11 à 15 ans afin de mieux comprendre le sommeil de cette population.
  2181 lectures