Quand la gastronomie s'invite au Tour de France
Entretenir sa silhouette, pratiquer une activité physique régulière pour rester en bonne santé, voilà un objectif louable que bon nombre de sportifs adopte au quotidien. Mais il n'est pas toujours aisé de faire les bons choix dans nos vies chargées avec leur lot d'exigences et de compromis...

Concernant l'alimentation, s’inspirer des menus suivis par nos grands sportifs serait-elle une bonne solution ? Après les jeux de RIO, nous avons envie de savoir concrètement "ils mangent quoi alors"? Selon Véronique Rousseau, diététicienne-nutritionniste du sport à l'INSEP, qui établit chaque année les menus des coureurs cyclistes du Tour de France, les menus élaborés avec des chefs restent très simples. 

Les coureurs ont une préférence pour des repas " à la française ", avec entrée, plat et dessert, à base de produits frais, de qualité et de saison, en limitant les apports en graisses. Pour en savoir plus, je vous invite à lire l'article publié récemment dans Le Monde.
La gastronomie au Tour de France
 

Chez les nageurs, sprinteurs et rameurs, une attention toute spéciale est portée sur le repas de récupération après l'effort. Les apports en protéines animales et végétales y occupent une large place : oeufs, viande, poissons, légumes secs, céréales, noix, amandes, beurre de cacahuète, légumes, fruits... Sans oublier que les athlètes aiment bien concocter leur propre recettes "maison"!  Pour en savoir plus, je vous invite à lire l'article paru dans Time Magazine au sujet de RIO 2016, en anglais. L'alimentation des athlètes à RIO 2016